Épisode 22 : Immersion au sein de l'écosystème entrepreneurial londonien.

Cet article traite de la découverte de l’écosystème entrepreneurial londonien, au travers de mon expérience. Il est ponctué de conseils et de recommandations pour faire de son année à l’étranger, une année à succès.

—–

Septembre 2019, le début d’une nouvelle aventure. Après un été passé à la recherche de nouvelles expériences sur le continent asiatique, un processus de recrutement des plus exigeant, et d’innombrables galères d’installation à l’autre bout du tunnel sous la manche, l’Imperial College de Londres m’ouvrait ses portes.

 

L’aventure commence dès les premiers instants

Même si quitter l’excellence pour rejoindre l’excellence ne devait pas s’avérer si compliqué, j’ai compris dès les premières minutes qu’il n’en était rien. Parti à la découverte de mon nouveau campus, la semaine d’intégration m’a révélé la vie palpitante de l’Imperial College, au rythme de ces quelques 380 societies.

Très rapidement, j’ai souhaité mettre en application les innombrables conseils dont nous avions été assénés pendant trois années à la GED. Un de mes objectifs pour cette année était d’en apprendre plus sur l’entrepreneuriat. En effet, les cours enseignés par Madame Garrido mais aussi le story-telling de ses expériences LL.M dans la baie de SF avaient fait leur bout de chemin dans ma tête et fait naître une faim de découverte insatiable.

C’est comme ça que moins de 48 heures après mon arrivée, je m’inscrivais au hackathon d’Imperial Entreprise Lab.

Avant le départ, il est intéressant de se fixer des objectifs à réaliser pour son année afin d’être sûr que son expérience soit satisfaisante. Ces objectifs peuvent être divers et variés et n’ont pas forcément besoin d’être réalistes, le but étant que vous vous dépassiez ! Qu’ils soient professionnels, académiques, culturels, sportifs ou personnels, le plus important est qu’ils vous motivent pour être certain de tout mettre en œuvre pour les atteindre une fois confrontés à la réalité du rythme de travail et d’intensité émotionnelle dans lesquels vous serez plongés. Sur place, et dès votre arrivée, il ne vous reste plus qu’à identifier les structures, personnes, qui peuvent vous permettre de réaliser vos objectifs.

Imperial Enterprise Lab, Great minds don’t think alike.

En quelques mots, l’Enterprise Lab, c’est avant tout un espace où les étudiants peuvent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et innover pour changer le monde. C’est bien souvent la passerelle entre la recherche de pointe effectuée entre les murs du campus, et la mise en place de solutions, dans le monde réel, pour résoudre des grands problèmes scientifiques ou de société. Il existe maintenant des structures similaires dans toutes les universités du monde, alors n’hésitez pas à vous renseigner.

J’ai pris part au week-end de lancement de l’Enterprise Lab. Pendant 3 jours, j’ai construit une équipe, travaillé, développé et pitché un projet entrepreneurial. J’ai aussi assisté à des conférences inspirantes et motivantes pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Cette expérience a été l’occasion de rencontrer des étudiants de tous horizons et de mettre en œuvre les enseignements qui m’avaient été prodigués à la Grande Ecole du Droit.

Ce week-end s’est révélé très productif puisque qu’après les délibérations d’un jury d’experts, parmi une vingtaine d’équipes, la mienne a su se démarquer et remporter un prix. En plus d’une récompense financière pour lancer notre projet, nous avons remporté nos tickets d’accès à de nombreux événements prisés du monde de la tech.

 

London Venture Crawl

Le 11 mars dernier, j’ai pris part à un voyage entrepreneurial à travers la capitale en explorant l’écosystème des Start-up Londoniennes. J’ai passé la journée avec des étudiants d’Imperial College et de la London School of Economics, en parallèle, plus de 450 étudiants venant de plus de 16 universités londoniennes ont pris part à l’événement. Il s’agit du plus grand évènement d’entrepreneuriat organisé par les universités en Angleterre.

Après avoir embarqué dans un bus emblématique à deux étages, j’ai eu la chance de visiter les principaux centres d’innovation et espaces de coworking de Londres. J’ai notamment visité Pop Brixton, Islington Brewery, Migrateful, The Social Consultancy, Crisis and Plexal. En participant à cet événement j’ai eu l’occasion de rencontrer des fondateurs et des leaders de projets entrepreneuriaux, des étudiants partageant les mêmes intérêts que les miens dans d’autres universités. J’ai été inspiré par l’écosystème entrepreneurial dynamique de Londres et j’ai acquis des connaissances et compétences en la matière.

L’écosystème entrepreneurial de Londres

Sans aucun doute, Londres est un lieu exceptionnel pour le développement des startups. Selon les dires, la capitale britannique serait le troisième plus grand centre technologique au monde, et le premier centre de startups en Europe. Quoi qu’il en soit, cet écosystème entrepreneurial est connu et mondialement reconnu pour sa communauté dynamique, une forte concentration de capitaux et une concentration massive de talents internationaux. Les espaces de coworking (pas moins de 150), accélérateurs (pas moins de 160), incubateurs (pas moins de 200), et événements technologiques ne manquent pas à Londres, ni le soutien du gouvernement, ce qui en fait l’un des écosystèmes de startups à la croissance la plus rapide au monde.

Le Royaume-Uni surpasse les autres pays européens en termes de financement pour les startups technologiques, avec 7,1 milliards d’euros levés en 2017 seulement. La majorité de cette activité se déroule à Londres, avec des grosses levées de fonds par des startups telles que Farfetch, Improbable, Deliveroo et Truphone.

Londres « a la diversité urbaine de New York ; la concentration des industries, des médias, du cinéma, de la télévision et de la création de LA ; et la proximité du gouvernement de Washington DC, en un seul endroit », selon Joanna Shields, PDG de l’initiative gouvernementale Tech City.

Alors, si vous êtes intéressé par l’entrepreneuriat, il n’y a plus d’hésitations à avoir : Londres n’attend plus que vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X